Chronique historique #13 ~ Pourquoi accepter l’homme de Néanderthal en vous

theophile

Dans un épisode de South Park, Mme Garrison expose la théorie de l’évolution suivante :

« Au départ on était des poissons : on barbotait tous dans la flotte. Et un jour, un couple de poissons a eu un enfant malformé. Et cet enfant malformé, bien que différent, a réussi à survivre. Du coup, ce poisson à la con a fait d’autres poissons malformés et un jour un descendant du poisson malformé a rampé hors de l’eau avec ses pattes de poisson mutant et il a enculé un écureuil ou je ne sais quoi pour faire une sorte de grenouille-écureuil. Ce truc a eu à son tour un enfant malformé : un singe-poisson-grenouille. Et ce singe-poisson-grenouille a réussi à enculer un chimpanzé, et ce chimpanzé a eu un enfant mutant qui a sauté un autre chimpanzé et ça a donné… vous. »

J’approuve complètement.

Cependant, l’honnêteté intellectuelle intangible qui me caractérise m’oblige à vous parler d’un autre acteur, dont nous serions un tout petit peu les descendants aussi : l’homme de Néandertal (que nous appellerons Théophile). Vous pourrez ainsi vous forger votre idée vous-mêmes et briller dans les dîners en ville (même s’il est très difficile de captiver un auditoire avec un sujet sur l’homme de Néandertal, sachez-le).

Le mec apparaît vers -200 000 dans tout le territoire eurasiatique et disparaît vers -10 000 et le moins qu’on puisse dire c’est que c’était pas un premier prix de concours de beauté. Une moyenne de 80kg pour les hommes et 70 pour les femmes, gros crâne, front assez bas, un peu prognathe, peau claire et un système pileux qui restait dans les limites de l’inacceptable sans basculer totalement dans l’odieux.

Si vous demandez à n’importe qui dans la rue de vous décrire l’homme de Néandertal, il est fort probable qu’il prenne un regard bovin et qu’il se mette à se taper sur la poitrine en poussant de petits grognements tout ridicules. Enfin tous ces trucs typiques du mépris ancestral des Homo Sapiens Sapiens envers tout être différent d’eux.

Mais loin d’être la grosse brute sans cœur et sans cervelle que chacun imagine, Théophile le néandertalien est doué de sensibilité. Une sensibilité toute petite ! mais bien présente. On sait par exemple qu’il a des rites funéraires et que ses défunts étaient parés lors des cérémonies funéraires. On peut donc s’interroger sur l’existence, chez cet être primitif et laid, d’un questionnement sur la mort ainsi que d’une certaine conscience esthétique. On sait aussi qu’il peut gribouiller des machins louches sur les parois d’une grotte (on a retrouvé un signe ‘hashtag’ dans la grotte de Gorham, à Gibraltar, donc d’ici à ce qu’on mette la main sur un Iphone y’a pas loin je vous le dis). On sait également que Théophile a inventé une technique très avancée de taille de la pierre mais je préfère m’arrêter là : les sujets techniques ça met toujours tout le monde en état végétatif assez rapidement.

Là où ça devient un peu mystérieux c’est qu’on sait que pendant les 10 000 dernières années de leur existence, les Néandertaliens ont côtoyé les Homo Sapiens ! Et comme par hasard, c’est à partir de cette période qu’ils s’éteignent progressivement. Coïncidence ? Je ne crois pas (enfin LA SCIENCE ne croit pas. Nan pcq moi vous savez dans le fond ce que je crois ou pas…).

Bon alors déjà avant de dire « Y a-t-il eu baston ? » on doit se demander « Y a-t-il eu échanges ? ». Difficile à dire mais les scientifiques ont démontré que les 2 espèces avaient en commun le gêne FOXP2 qui joue un rôle important dans la transmission du langage. AHAA !!!

En fait on sait qu’il y a eu au moins ponctuellement des échanges puisqu’on a retrouvé un squelette qui présentait à la fois des caractéristiques Homo Sapiens et Néandertal. Ca veut dire qu’un Homo est sorti avec un Néandertal et qu’ils n’ont pas fait que boire un verre à la caverne si tu vois ce que je veux dire. Donc y’a forcément eu une phase de drague en amont. C’est obligé sinon il aurait jamais pu serrer.

Mais la grande question est : pourquoi l’homme de Néandertal a disparu ?

Si le génocide et la maladie sont des pistes crédibles mais qui ne peuvent pas expliquer à elles seules le phénomène, les spécialistes s’orientent aujourd’hui vers deux scenarios qui ne s’annulent d’ailleurs pas l’un l’autre. Le premier est celui de l’adaptation au milieu : lorsque les Homo s’installent dans les territoires de l’ouest européen, les Néné sont relégués dans des zones refuge qui ne sont pas forcément propices à l’essor démographique. Dans le même temps, il serait logique que les contacts entre les deux populations aient engendré un phénomène de métissage qui a eu pour conséquence la « refonte » d’une population dans une autre. Et là bim, aux environs de -10 000, plus de Néné, que des Homo.

Preuve en est que nous, Homo Sapiens Sapiens, nous avons un faible taux de marqueurs néandertaliens dans notre sang. Surtout les gens prognathes, poilus, qui ont le front un peu plat et sont plus moches que la moyenne.

Enfin vous l’aurez compris, grâce à cette chronique vous pourrez vous amuser à juger vos amis sur leur physique et à classer la population en deux catégories, ce qui aura pour effet de créer des injustices, puis d’engendrer une guerre civile qui s’enchaînera sur un génocide qui aura pour conclusion d’éradiquer totalement l’espèce humaine de la planète.

Je vous remercie.

De l’importance de continuer à faire la queue au centre commercial

Screenshot_2017-05-04-18-40-58
Snapchat aux copines en direct de la queue du Primark

Toi qui as de la peine pour les bébés alpagas et les travailleuses exploitées, tu traverses le centre commercial de la Part Dieu en maugréant, bousculant une famille d’un côté et te faisant éborgner par un parapluie de l’autre, quand soudain un grand doute t’assaille.

Tu regardes, en clignant des yeux à cause de la violence des néons, les devantures épouvantables et tu t’interroges. Les parfums que tu anticipes chez l’Occitane t’attirent, les prix sacrifiés et la perspective de te déguiser en licorne mainstream te titillent, le cuir de quelques bottines hors-budget scintillent dans tes yeux…

Une forme de nostalgie de la facilité t’envahit. Comme si l’économie n’avait d’autre but que de satisfaire tes moindre caprices, immédiatement et éternellement. Comme si…

Lire la suite « De l’importance de continuer à faire la queue au centre commercial »

Suspecte Mixtape #006

[du bonheur dans les oreilles en cliquant sur l’image]

Bienvenue sur la June addictive mixtape de Fragrance.

Tracklist du mois :

BOYBOY — Vices
SUMMER HEART — 101
CHROMATICS — Shadow
DAY WAVE — Promises
SAMARIS — Wanted 2 Say
ΣTELLA — Way To Go
HIPPIE SABOTAGE — Different
PIXX — Waterslides
DIE SELEKTION — Unter Die Haut
EASTER — Sky

 

Lien direct : http://bit.ly/2s71AGF // Fragrance. est sur Facebook

L’interview binouze de Hîm TiVi

him-tivi

Après la sortie du dernier clip de Corine (sur un remix de Polo & Pan), on a voulu rencontrer le vidéaste qui se cachait derrière ces effets analogiques chelous, et c’est comme ça qu’on s’est retrouvées au Fluctuat Nex Mergitur à mener notre 2e interview binouze avec Hîm, créateur de la chaîne Hîm TiVi, kid des 90’s, amateur de grenadine et grand amoureux de la télévision devant l’éternel.

Lire la suite « L’interview binouze de Hîm TiVi »

[Avant-première] Lux For The Monsters : Le clip des sales gosses du mardi

non-helas

Donnez un feutre et une Joconde à un enfant et la pauvre Mona Lisa finira inévitablement avec une moustache. Eh bien Lucie et Matthieu c’est un petit peu pareil : fallait pas les donner l’un à l’autre si on voulait pas qu’ils fassent de bêtises. Mais l’alignement des planètes en a décidé autrement et les a réunis sur les bancs d’un lycée nantais à l’âge où tout adolescent normal rêve de monter un groupe, sauf qu’eux, l’air de rien, ont vraiment monté un groupe. Un truc avec leurs propres compositions qu’ils enregistraient sur K7 entre deux cours, et même un vrai public, un public du genre qui ne leur dit pas d’aller mettre la table à la fin du concert, tant et si bien qu’ils se sont retrouvés à assurer la première partie de différents artistes et même d’Adam Green en 2008 (à 20 ans donc). Propre.

Lire la suite « [Avant-première] Lux For The Monsters : Le clip des sales gosses du mardi »

Chronique historique #012 ~ Théodora ou l’ascenseur social antique

theodora

Prémices du VIe siècle – Empire Romain d’Orient – Asie-Mineure – Constantinople – Centre Ville – 1er feu à droite –  Hippodrome – Porte du fond – QG des montreurs d’ours. Une petite fille naît, elle s’appelle Théodora.

Elle ne le sait pas encore mais elle incarnera l’une des ascensions sociales les plus remarquables de tous les temps.

*ALLO SERGE ! Ti as vu la phrase d’accroche de ma chronique ou pas ? Ça s’appelle du marketing, fais confiance à maman*

Lire la suite « Chronique historique #012 ~ Théodora ou l’ascenseur social antique »

Psycho-sociologie de la licorne

licorne-google-image

La licorne est désormais partout. Dans nos dressings, sur nos bureaux, en forme de dildo et même depuis un an parmi les nouveaux emoji Whatsapp (bénie soit cette mise à jour !), elle est sortie de l’univers des jouets pour petites filles pour devenir l’emblème de toute une tribu d’insupportables trentenaires « adulescentes » de la génération Y qui en collent partout avec un second degré feint qui n’est qu’une excuse débile : en vrai, les trois quarts des filles (qu’elles soient pubères ou non) adoooorent les licornes.

Mais au-delà d’une vision régressive, un peu trop simpliste, de cette mode, que comprendre, sociologiquement, de la très actuelle recrudescence de cet animal imaginaire ?

Lire la suite « Psycho-sociologie de la licorne »